Un mois de juillet à Calgary

Cela fait quelques temps que je cherche comment faire pour cet article. Je m’explique: Calgary est une ville que j’ai tellement aimé que je pourrai écrire quinze pages dessus. D’ailleurs après avoir fait un brouillon papier (Oui oui, ça m’arrive d’écrire mes articles en premier sur papier. C’est une perte de temps pas possible mais j’adore écrire… avec un stylo… Et une feuille… Appelez-moi mamie si vous voulez ^^) j’ai effectivement sorti un nombre de pages bien trop important. Alors bon je vais essayer d’y aller au feeling. De justement vous parler de mon ressenti sur cette ville, un avis donc très personnel et au passage d’y ajouter quelques infos plus formelles. En espérant que tout ça ne soit pas imbuvable. Promis j’essaie de synthétiser. (Ça commence d’ailleurs très bien avec cette intro de 130 mots…)

Le centre ville de calgary


Si vous me connaissez un peu ou si vous avez lu mon article concernant la ville de Québec (juste ici!) vous savez alors que j’ai un vrai coup de coeur ♥ pour elle. Et bien je dois dire que Calgary n’a pas à rougir. Pour moi une vraie bonne surprise (je pourrai dire, pour nous, car Zazou a le même ressenti), et je peux dire qu’avec Québec c’est ma ville favorite au Canada.

Vue depuis la calgary tower

Pourquoi?

Déjà j’aime bien les outsiders. Vancouver, Montréal… ce sont des villes dont on entend énormément parler, dont on loue beaucoup les qualités. Pas Calgary. C’est vrai après tout, les seules choses que je savais à son sujet étaient: les jeux olympiques de 1988 et le film rasta rockett. Rien de plus. Et pourtant, il y a tellement à faire et à voir là bas. Si bien que je place Calgary avant Vancouver et Montréal (oui oui et sans hésitation ^^) dans mon classement des meilleures villes canadiennes.

Cheval de fer dans le downtown

Calgary a une vraie âme, une personnalité. C’est la ville des cowboys! D’ailleurs voilà pourquoi je parle d’un mois de juillet à Calgary. C’est le mois de Stampede!! Quoi? Vous ne connaissez pas Stampede? Honteux! Bon d’accord je ne connaissais pas non plus il y a quelques mois et j’ai eu du mal à comprendre comment ça marchait exactement. Stampede (traduisez littéralement cavalcade) c’est avant tout un énorme show de rodéos de dix jours. Les canadiens vous diront le meilleur sur terre. Je ne pourrai pas confirmer vu mon expertise plus que douteuse en rodéo… Mais ce qui est sûr c’est que l’ambiance est là. Vous payez votre ticket d’entrée (ou pas! Certains jours sont gratuits ou à un tarif dérisoire c’est donc accessible à tout le monde) et vous accédez au site où vous pourrez profiter d’une fête foraine, d’un salon de l’agriculture, de shows canins et de motocross, de concerts gratuits (Nelly Furtado entre autre cette année), d’exposition sur la culture autochtone et de stands de junkfood à perte de vue. Et si vous rajoutez la main au porte monnaie vous accédez aux rodéos, courses de chariots et grand show ou encore à d’autres concerts (Usher était là). Sans oublier les feux d’artifice chaque soir! Bref sortez votre chapeau de cowboy, votre jean et vos santiags.

Stampede fête foraine

Dog bowl a calgary

Toilettes cowboy

Le 1er juillet c’est également la fête du Canada. Avec donc plusieurs événements disséminés dans la ville et là aussi un très beau feu d’artifice. Crescent road est un très beau spot pour le voir et admirer la skyline de la ville.

Au passage, fin juillet le coin branché (bobo, hipster et tout le tintouin… Est ce que j’ai vraiment écris « tout le tintouin »?) de Kensington se transforme en pré au lard, la célèbre rue du livre Harry Potter! (Vous pensiez sincèrement que j’allais écrire un article sans une référence à ma saga fétiche? Perdu!). Mais ce quartier se visite tout aussi bien en temps normal. Ce n’est pas très grand mais bien agréable.

Feu d'artifice depuis crescent road

Les cowboys sont partout

Et puis que dire de l’ambiance à Calgary… De la gentillesse de ses habitants. Je sais je radote sur le fait que les canadiens sont adorables. Mais c’est un fait! Nous français on cuisine super bien, chacun ses qualités. Mais je dois dire qu’au jeu de « qui sera le plus sympa? » Les calgariens sortent bons vainqueurs (allez ex-æquo avec les habitants de la ville de Québec). Pour vous situer Calgary compte environ 1.3 millions d’habitants. C’est donc une très grande ville. Mais malgré ça on se serait presque cru dans un village. Je veux dire, les gens n’étaient pas pressés, individualistes et les yeux cloués à leurs chaussures comme souvent dans ce genre de ville. On à entamé la conversation avec nous un nombre incalculable de fois, on a été invité à rentrer chez des personnes que nous venions à peine de rencontrer. On nous a rendu des services, on s’est fait des amis. En un mois à peine. Toujours le sourire, le petit mot qui va bien, la petite attentionLa classe, vraiment.

Jeu cowboy à calgary

Et mes infos plus formelles elles sont où?

Et bien le downtown est agréable notamment la Stephen Avenue en partie reservée aux piétons et qui abrite un grand centre commercial « Core » pour les accros du shopping (son food court situé au dernier étage est très agréable: sous une verrière et doté d’un jardin botanique et de jeux pour les enfants). Petite particularité: le skywalk +15 qui vous permet en cas de mauvais temps de parcourir le centre-ville pendant seize kilomètres (le plus long au monde) sans jamais mettre le nez dehors. Vous passez d’immeuble en immeuble grâce à un réseau de 59 passerelles.

Le downtown

Stephen avenue Calgary

Le skywalk de calgary

Calgary est traversée par la Bow. Cette rivière à la couleur si particulière (vert azur) vous permettra des ballades en canoé ou simplement de la longer en vous  promenant dans le parc de l’ile du prince et d’admirer l’emblématique peace bridge.

Le peace bridge qui surplombe la bow

À Calgary vous pourrez faire une descente en bobsleigh sur la piste olympique. faire un voyage dans le temps en vous rendant à Heritage Park (énorme coup de coeur ❤️) où vous plongerez dans un village du début du vingtième siècle avec ses habitants plus vrais que nature et ses maisons d’époque (non pas des maisons factices mais de réelles maisons reçues en donation par les propriétaires). Une petite faim? Rendez-vous à Peter’s drive in! Authentique et servant des milk shake délicieux. Enfin offrez vous une promenade dans l’un des très nombreux parcs de la ville. Confédération park, avec ses jeux pour enfants, terrains de baseball et sentier pour courir ou alors Fish creek (le plus grand parc urbain du Canada) et Nose hill pour une ambiance plus sauvage. Ce dernier vous offrira également une très belle vue sur la ville puisqu’il se situe en hauteur. (J’y ai fait là-bas une très belle rencontre. Nose hill est fait de collines mais vous y trouverez aussi un espace un peu plus boisé. C’est là au détour d’un chemin que je suis tombée nez à nez avec trois énormes cerfs. Ils étaient tout aussi surpris que moi. C’était très impressionnant et un de mes plus beau souvenir de ce voyage).

Tour de bobsleigh sur la piste olympique de calgary

Heritage park

Peters drive in

Nose hill

Quand il n’y en a plus il y en a encore…

Et comme on ne s’ennuie jamais à Calgary, voilà deux autres lieux se trouvant à une heure seulement de la ville et où il faut absolument se rendre. Je vous en fait ici un bref résumé mais je consacrerai un article à chacun de ces deux sites qui sont bien trop riches pour vous les décrire en quelques phrases à peine.

Le parc national de Banff

Les rocheuses canadiennes, des lacs aux couleurs irréelles, des randonnées à n’en plus finir… Je pourrai utiliser tant de superlatifs pour qualifier cet endroit qui est tout simplement sublime.

Grassy lakes à banff

Drumheller et les badlands

Pour une plongée dans l’ère du jurassique c’est là qu’il faudra vous rendre. Un musée extraordinaire consacré aux dinosaures et des paysages témoins de leur passage sur terre. Un lieu impressionnant nous donnant la chance de découvrir les vestiges d’un autre monde.

Les badlands drumheller


Et je m’arrêterai là même s’il y a encore tellement de choses à dire sur Calgary. Ville méconnue mais qui gagne à l’être. Une ville que je n’oublierai pas et où j’espère retourner un jour. Mes plus belles rencontres, les paysages les plus fous, ma plus belle découverte… Si vous souhaitez visiter l’ouest canadien je ne peux que vous conseiller de vous rendre à Calgary, et de profiter!

Calgary

 

2 Comments

  1. Ferdy pain d'épice

    17 septembre 2017 at 15 h 38 min

    Oh comme je suis d’accord avec toi !! On méprise trop calgary surtout habitant à Edmonton mais c’est mal la connaître ! À chaque fois que j’ai l’occasion d’y aller c’est un plaisir que de découvrir un nouveau quartier ou tester une ou deux adresses ! Je suis contente pour toi que vous ayez pu faire un mois la-bas. 4 semaines c’est vraiment assez pour bien explorer une ville et c’est génial de la mettre en avant car c’est vrai yen a un peu marre d’entendre toujours parler des mêmes !! 🙂

Laissez moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :