Les six mois de Madame grosses-joues

Encore un bébé et pourtant déjà elle a grandi. Madame grosses-joues n’est plus un nouveau-né, mais elle est encore si petite. Une demi-année seulement et tant de changements. Je ne fais pas partie des personnes qui craquent complet devant les bébés. Un bébé, bien sûr c’est mignon, mais ce n’est pas pour autant que je m’extasie devant eux. Mais quand c’est le sien… Parce qu’on partage sa vie avec, qu’on le voit évoluer chaque jour et qu’on le connaît par cœur. Parce qu’on a un lien unique avec lui et qu’avec un seul regard il sait nous faire fondre. Bref, on gagate.

Alors c’est comment un bébé à six mois?

Δ À six mois, je me prends pour Mariah Carey.

Parfois comme celle des années 90, Madame grosses-joues peut atteindre des notes très aiguës et couiner sans aucune modération. Mais plus souvent comme la Mariah Carey de ces dernières années, qui monte sur scène et « chante » aussi bien qu’un canard en fin de soirée… « Mamamamama tatatatatata aaaaaaaaaaaah » toute l’après-midi et parfois avec un niveau sonore très élevé… *Keep calm*… En revanche, s’il y a une mélodie dont je ne me lasserais jamais, c’est bien celle de ses éclats de rire.

Δ À six mois je bois des biberons de Red bull.

Je ne vois pas d’autres explications au fait qu’elle ne dorme quasiment plus de la journée. Tout le temps en demande d’attention elle agite ses bras et ses gambettes frénétiquement (sûrement à cause de la taurine), se retourne sur le ventre et tient assise presque toute seule. Comme si cela ne suffisait pas, on a pu remarquer une transformation en mode zombie affamé (ne faites pas lire The Walking Dead à vos bébés, par pitié, un peu de sérieux) elle grogne et elle mord, elle attaque tout ce qu’elle trouve, attrape les objets et parfois les mains de ses propres parents et les placent sous ses gencives dévastatrices.

Δ À six mois, j’ai une âme d’artiste.

Bienvenue purées de légumes et compotes de fruit. Quelle joie d’ en mettre partout, plonger ses mains dans la purée et se badigeonner le visage et les vêtements. Notre technique infaillible pour parer à cet excès d’esprit créatif, l’emballer façon camisole avec un lange et lui faire croire qu’elle n’a plus de bras! Mais il lui reste toujours sa bouche… Et lorsqu’elle commence à souffler (et elle adoooooore souffler) elle se transforme alors en système d’arrosage automatique, le plus efficace que je connaisse. Courgettes, épinards et carottes sont diffusés de manière homogène et avec une cadence parfaite dans un rayon d’un mètre autour d’elle. Madame grosses-joues laisse ainsi sa signature sur notre mobilier paré de multiples touches de couleurs. So chic…

Δ À six mois je suis déjà une geek.

Elle voue un véritable culte aux écrans. Attirée par la lumière telle une mouche, elle tend son cou et se tortille dans tous les sens pour avoir accès à l’objet sacré. Télévision, smartphone, ordinateur ou encore tablette, pas de préférence. Elle aime aussi beaucoup les photos, et surtout lorsqu’il s’agit de portraits. elle entre alors en discussion (ou plutôt elle s’adonne à un monologue qu’elle pense être une discussion) avec les personnes et/ou personnages sur la photo qui la fixent avec la plus grande attention. Ils sont à son écoute, elle le sait, elle maintient son oratoire, elle a le pouvoir!

Δ À six mois, je suis a la tête d’un trafic.

J’ai pu constater a plusieurs reprises un échange de doudous non autorisé entre Madame grosses-joues et le chien de la famille, Bulle. Vas y que je te ramène mon jouet plein de bave et que tu me donnes en échange ton doudou qui fait pouêt-pouêt (je vous laisse deviner à qui appartient quoi… et ce n’est pas forcément si simple…). Mais comme l’échange est délicat et formellement interdit, les deux nouvelles meilleures amies ont d’autres techniques beaucoup plus simple à mettre en place bien qu’également prohibées: léchouille de la main ou du visage, tirage des poils et des oreilles et partage de la nourriture (pratique le système d’arrosage automatique)

♥♥♥

À six mois je ris, je pleure, j’ai peur, je joue, je mange beaucoup, je commence à me tenir debout. Je suis pleine de vie et en constante évolution. Je fatigue parfois mes parents, mais je fais surtout leur plus grand bonheur. À six mois je m’apprête à partir loin pour de grandes aventures… Mais ça, c’est maman Bidou qui vous le racontera plus tard…

6 mois bébé

6 mois bébé
6 mois bébé

8 Comments

  1. grasseau isabelle

    25 février 2017 at 14 h 44 min

    Tu me fais mourir de rire, c’est toujours un bonheur de te lire, c’est superbement bien écrit et plein d’humour.
    Madame grosses-joues a l’air de vivre sa vie de manière très cool et respire la sérénité et la  » zénitude « .
    Gros bisous à vous 3 ( sans oublier Glee et Bulle ).

    1. bougiedautomne

      28 février 2017 at 17 h 14 min

      Merci!!! 😀Madame grosses-joues était un peu grognon en ce moment, mais c’est vrai que c’est un bébé d’amour

  2. Mamanoquotidien

    25 février 2017 at 14 h 52 min

    Je suis fan de ta façon de raconter, que d’aventures 😍.

    1. bougiedautomne

      28 février 2017 at 17 h 16 min

      Et encore plus d’aventures à venir!

  3. Patricia Deffrenne

    25 février 2017 at 17 h 00 min

    J’ai hâte de lire la suite des aventures de madame grosse joues, tellement bien écrit.

  4. vtqal

    27 mars 2017 at 9 h 18 min

    Tu m’as bien fait rigoler! Et je ne m’attendais pas à te voir lire du « Walking Dead » avec ta puce!
    Les enfants c’est fatiguant (faut pas se le cacher!) mais c’est que du bonheur (et des crises de nerfs -tu verras quand elle sera en 6éme!- Lol!) Mais on les AIME tant… <3 😉

    1. Bougie d'Automne

      27 mars 2017 at 13 h 00 min

      Bon j’avoue que pour Walking Dead j’ai arrêté de lui lire hein 😛
      Oui j’imagine que ça ne fait que commencer tout ça, olala la 6eme j’imagine même pas 😆

Laissez moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :