Build a Bear ou comment donner vie à son ours en peluche

Les peluches et moi, ça a toujours été une grande histoire d’amour ♥. J’adore ça, j’en avais des tonnes étant plus jeune et j’ai eu du mal à m’en séparer. Quand j’ai vu Toy Story pour la première fois je me suis dit qu’enfin la vérité nous était donnée !

Les peluches ont une âme….

build-a-bear-ours-peluche

Et il existe un lieu où vous pouvez donner vie à votre ours (enfin bon normalement c’est plutôt votre enfant qui donnera vie à son ours…), la boutique Build A Bear Workshop®. J’en avais vu lors de nos voyages mais jamais je n’avais franchi le pas de créer une peluche… Et puis cette année à Noël (ou plutôt l’année dernière maintenant), ma fille a reçu de la part de sa grand-mère (hummm du père Noël pardon…) un ours en peluche venant de cette boutique. Et je me suis rappelé à quel point je trouvais ce concept plutôt chouette.

build-a-bear-ours

Alors si vous avez un enfant en âge de comprendre ou si vous même vous êtes un grand enfant (comme moi) voilà comment cela se déroule :

  • Vous devez en premier lieu choisir votre peluche, il y a un large choix d’ours, de poneys, lapins et même des licences comme dragons ou Marvel par exemple. Votre peluche sera toute plate car vide de tout rembourrage.
  • Ensuite vous allez lui chercher un petit cœur que vous posez sur un écran. Là on vous demande de choisir des qualités à votre nouvel ami: sportif, drôle, intelligent, courageux… et d’en mettre une, plusieurs, ou toutes (si vous avez décidé que votre ours sera un détestable « Ours parfait » avec un ego sur dimensionné genre je me la raconte je suis le plus « hype » des petits oursons) dans son petit cœur.
  • Vient maintenant le moment de choisir des boîtes à sons. Une ou plusieurs boites avec un ou plusieurs sons : rire d’enfant, bruit d’animaux, I love you et même des sons pour les licences comme la reine des neiges (si vous voulez entendre votre Ours hurler à longueur de journée « let it go! Let it go! ». Oui, votre peluche chantera en anglais je reviendrai sur ce point).
  • Muni de votre petit cœur et de votre boîte à sons vous allez maintenant donner vie à votre peluche en vous rendant au stand du rembourrage. La boîte à sons est placée dans une patte, le coton vient donner forme à la peluche et enfin on insère son petit cœur à l’intérieur avant de le refermer. Votre enfant peut désormais serrer son nouvel ami dans ses bras, aller lui donner un bain et lui choisir vêtements et accessoires pour le customiser.
  • Dernière étape (avant de passer à la caisse) son certificat de naissance. Votre peluche aura un nom, ses caractéristiques physiques et le nom de la personne à qui elle appartient.

Le problème dans tout ça c’est qu’il n’y a malheureusement pas de boutique en France… c’est une marque américaine alors vous en trouverez un peu partout aux USA, il y en a également au Canada, Thaïlande, Australie et plus près de nos frontières l’Angleterre et l’Allemagne. (Voilà pourquoi votre peluche s’exprimera dans la langue de Shakespeare)

Il existe également un site internet: Build a bear , les peluches sont de qualités vous ne serez pas déçus mais bien sûr on perd tout l’intérêt de voir la peluche prendre vie devant la bouille ébahie de nos enfants.

Car c’est bien ça le plus magique: voir un lien unique se créer entre l’enfant et son nouvel ami qui, à n’en pas douter après ce qu’il vient de se passer, est bel et bien vivant.

Build-a-bear-ours

ours-en-peluche

certificat-build-a-bear

ours-en-peluche-build-a-bear

  1. Mamanoquotidien

    15 janvier 2017 at 14 h 16 min

    Superbe idée de cadeau pour un enfant !!

  2. Laura Ravenclaw

    2 février 2017 at 14 h 34 min

    C »est génial comme boutique, dommage qu’il y en ait pas en France. J’aurais bien emmené K.
    C’est vraiment chouette comme idée !!!

    1. bougiedautomne

      2 février 2017 at 16 h 00 min

      D’après ce que j’ai lu il y en a eu une pendant un temps à Paris mais elle n’existe plus. Moi aussi j’aimerai qu’ils en ouvre une dans notre pays, le concept est tellement sympa!

Laissez moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :